ETIQUETTES SELON LE BESOIN

Étude de cas : Dacar Digital Printing

Dacar Digital Printing à Rijkevorsel est la première imprimerie d’étiquettes en Belgique qui, outre ses presses conventionnelles, utilise également le système numérique d’impression d’étiquettes couleur CX1200e. Cette imprimante à toner est parfaitement appropriée pour la production entièrement automatique d’étiquettes et d’étiquettes à attacher pour des petites quantités. La découpe des contours d’étiquettes ainsi que l’application d’une couche de pelliculage protectrice sont effectuées à l’aide du système Labelfinishing 1200. Pour la découpe, aucunes forme de découpe n’est nécessaire car des lames en carbure de tungstène commandées en numérique sont utilisées à cet effet.

Dacar Digital Printing

dacar people

Dacar Digital Printing est une entreprise entièrement familiale. Fons van der Lingen, sa femme Connie ainsi que leurs fils Erik et Dennis ont chacun leurs tâches bien spécifiques dans l’entreprise.  La gamme de produits comporte des bannières publicitaires, l’impression de plaques et de panneaux, inscriptions publicitaires pour automobiles, autocollants et étiquettes. Notamment la production d’étiquettes s’est fortement développée ; raison pour laquelle l’entreprise a cherché une solution rapide, fiable et attractive au niveau du prix pour l’impression et le finissage. Jusqu’à présent, ce genre d’activités a été effectué par une imprimante à jet d’encre et un traceur de découpe. Ceci s’est avéré comme trop lent ainsi que trop intense au niveau du travail afin de suivre le rythme d’une demande croissante pour étiquettes.

Rapide et entièrement automatique

Erik van der Lingen a encore une autre explication : « Nous avions des postes différents sur notre liste de souhaits. L’impression et le traitement devraient être effectués rapidement et de manière entièrement automatique. La maintenance devrait être aussi faible que possible ou être supprimée complètement, et le système devrait être économe au niveau de l’exploitation. De plus, la qualité des étiquettes fabriquées par la nouvelle machine devrait correspondre à celle des étiquettes produites à l’aide de l’imprimante à jet d’encre. Notre fournisseur TA&Co nous a informé sur le fait que Primera sortirait un nouveau système d’impression d’étiquettes qui répondrait parfaitement à nos attentes et à nos exigences. Nous serions les premiers utilisateurs en Belgique et ne pourrions donc pas nous servir d’expériences déjà existantes avec le nouveau système. De plus, nous devrions nous attendre à ce que différentes caractéristiques nécessitent encore une amélioration. Grâce à l’assistance par TA&Co ainsi que à l’écoute chez Primera, nous sommes toutefois arrivés très rapidement à dépasser le stade des expérimentations. » La résolution de 1200 dpi permet une bonne qualité d’image et avec une vitesse de marche de 5 m/min et une largeur de travail de 210 mm, une commande pour 20 000 étiquettes de format moyen peut être effectuée en moins d’une heure. Le logiciel d’imposition standard utilisé est un autre exemple pour l’utilisation aisée du système. En partant du layout, il définit la meilleure disposition des étiquettes pour une exploitation optimale du substrat. De plus, les coûts de production exacts par étiquette sont affichés, ce qui permet un calcul fiable des prix.

Coupe flexible des contours

L’impression rapide est une chose. Le finissage par contre doit pouvoir être effectué avec une vitesse correspondante. Afin de garantir cela, Dacar a investi dans le système Labelfinishing 1200 de Allen Datagraph. Ce système est conçu pour des matériaux en rouleau dans des laizes allant jusqu’à 254 mm, offre un débit de 3 m/min et est donc le complément idéal à la presse digitale d’étiquettes Primera CX1200e. Commentaire de Dennis van der Lingen : « La particularité de ce système est la suppression des formes de découpe ce qui améliore nettement la flexibilité dans la production ayant de plus un effet très positif sur les frais d’exploitation. » Le procédé effectué via ordinateur permet la découpe de toutes les formes possibles ainsi que la découpe de différents contours en une seule impression. Après la calibration effectuée de manière entièrement automatique, le système travaille de façon complètement autonome et ne nécessite aucune surveillance par le personnel opérationnel. Le pelliculage d’étiquettes s’effectue également en une seule opération avec découpe, échenillage et enroulement. Nous utilisons cette option en permanence afin d’augmenter la résistance aux rayures des étiquettes fabriquées. Nous n’effectuons pas d’autres démarches pour améliorer la résistance à la lumière, car notre garantie de trois ans pour des applications standard est plus que suffisante à cet effet. » Grâce au prix d’achat extrêmement favorable, aux faibles coûts d’exploitation, à la sécurité de productivité ainsi qu’au confort élevé d’utilisation, la combinaison de la presse digitale d’étiquettes Primera CX1200e avec le système de finissage Labelfinishing 1200 est une solution idéale pour la fabrication entièrement automatique d’étiquettes couleur en petites quantités. Fons van der Lingen conclut à cet effet : « Grâce à cet investissement, nous disposons maintenant d’un système très profitable pour la fabrication d’étiquettes en interne d’excellente qualité. De cette manière, la production orientée sur les besoin s’est énormément simplifiée.

CX1200e Case Study Deutsch